Le sixième homme

Publié le par IP

Je me l’étais promis…
Une chute, un vol, cela aurait dû être l’inverse, non ?

S’arracher (autre chose que des cheveux.)
Se faire mal (autre part qu’au coude.)
Donner 120% (et même plus.)

Je me sentais bien ce matin, enfin bien, mon coude…Fichu coude qui m’élançait. J’avais refusé de continuer mon traitement pour la douleur, la douleur physique, bien entendu.
On verrait bien.
Mon sac préparé avec la minutie propre au sportif malade consciencieux que je suis, j’ai filé « là-haut, là-bas. »

Je me sens bien.

Le parcours est plat, boueux à souhait.
Venteux.
Il y a les 200 autres.

Il faut que…
Il faut que les « bons » de mon équipe soient tous présents et en forme.
Il me faut terminer dans les six coureurs de l’équipe.
Il faut que je batte mes camarades d’entraînement ; plus forts, plus rapides, plus jeunes.
Il faut que je me fasse mal (autre part qu’au coude).
Il faut que je coure intelligemment (si, si, c’est possible.)
Il faut que je sorte LA course. Zi Race.
Il en faut des « faut ».

BANG.

C’est parti 200 jeunes fous lancés dans la boue.
Ça va vite.
Les jeunes sont fous.
Ça tourne, ça glisse, ça se pousse, ça s’accroche,
ça tombe.
Les jeunes sont fous.
Je suis loin, très loin, trop loin, bien loin.
Patience.
10 ième, 20 ième, 50 ième, 90 ième, 110 ième.
Moi.

Je suis 7 ième de l’équipe…7 ième de l’équipe…7 ième de l’équipe.

Et puis, chance ? Destin ?
Le 6 ième homme perd sa chaussure, je le passe, il me repasse conscient que c’est SA place que je veux. Je le veux lent, faible, malade, fou…Jeune fou, c’est ça.
Il s’enfuit. Je suis 7 ième.
Patience.
Patience.
J’ai 4 kilomètres pour être patient.
Deux tours.
Premier tour. Toujours 7 ième homme. Je remonte les jeunes fous partis trop vite, le palpitant dans le rouge.
Et puis, le 6 ième grossit, se rapproche, et je le colle.
Je veux qu’il me « sente ».
C’est maintenant que ça se joue, je le sais, lui aussi.
Je le passe sans lui parler, sans le regarder.
Il s’accroche.
Je mets des « boites », des « caisses », et des « mines ». Je veux le faire douter. Je ne devrais pas être là, il le sait, moi aussi.
Doute, doute, doute, doute, petit homme.
Il devient 7 ième, absorbé par son doute, affaiblit par ma confiance.

Les secondes filent…Les premiers sont déjà en train de recevoir leurs médailles que j’arrive en sprintant…comme un jeune fou.
Je finis loin des meilleurs, très loin.
M’en fiche…
M’en cogne les Gluteus Maximus boueux.
Je ai content.
Je suis 6 ième de l’équipe.
« On……….est………..qualifié ? » sont les premiers mots qui sortent de ma bouche baveuse.
Le « OUI » me suffit. Le « Oui » m’emplit de satisfaction.

Le 7 ième homme arrive.
Abattu.
Dépité.
Il me regarde.
Il sait.
Mon bonheur se nourrit de son malheur.
Il sait.
Silence.
Il m’avait mis « deux secondes », je lui en ai mis vingt !

Le 4 mars, je serais sur l’hippodrome de Vichy pour les Championnats de France de cross-country !
Autosatisfaction niveau 50 !
Je me tape dans le dos.
Mission accomplie.
You-pie !

Publié dans Bakinzihoude

Commenter cet article

Cassandre 12/02/2007 13:09

santé ! C'était palpitant à lire... Et tu sais quoi ? Si je suis remise à la natation, c'est pas seulement grâce à l'Ours qui m'a fortement conseillé CE sport vu que je ne suis pas sportive et le reste... Mais, aussi grâce à toi.. ça fait un peu envie cet "état de grâce" ce sentiment d'accomplissement... Bref, merci à vous deux :) Je ferais de mon mieux en restant vivante ;-) C'est loin Vichy ?

IP 12/02/2007 18:50

Content que ton coeur palpite en me lisant...maintenant, j'ai bien lu...Tu ne sais pas ou se trouve Vichy: you got to be kidding me, right?Pourquoi tu veux venir me voir? Manou en pom-pom Girl; JE SIGNE OU? Vous etes les bienvenues !

manou 12/02/2007 10:28

Virtuellement, je serai ta pom-pom girl à VICHY. Bravoooooooooooo! : )
Et pendant le temps de ta course, je me traînais lamentablement de la chambre au salon, des frissons de fièvre en guise de maquillage : )

IP 12/02/2007 10:56

Merci...je vais attendre les photos de toi en pom-pom girl (j'espere que tu vas mieux quand meme, dis?)

Freefounette 12/02/2007 09:27

Ouaiiiiiiii ! T'es le meilleur ! mais on le savait déjà ! bizzzzzzzzz

IP 12/02/2007 10:55

Non, non, non non...je ne suis pas le meilleur (loin de la, my Goodness), il ne faut pas exagerer non plus...Je suis juste chanceux, et puis on dira que je ne suis pas "trop" mauvais...

Ludo 12/02/2007 08:46

Il a perdu sa chaussure? Il a mis une pointure 57 pour courir plus vite sans doute...

IP 12/02/2007 10:53

Son nom est Bozo, comment le savais-tu?

calune 12/02/2007 08:42

Tu aurais dû emmener Pitouk avec toi, ça l'aurait entraîné, un peu... ;-)Mais dis donc, tes courses d'hippodrome, là, à chaque fois, ce serait pas plutôt du saut d'obstacles ? Ah la la, fallait pas arrêter ton traitement comme ça, sans en parler d'abord à ton vétérinaire... :-\

IP 12/02/2007 10:53

Les hippodromes ont l'avantage d'etre tres visuel pour les spectateurs...Tu as rate quelque chose :-PPour Pitouk a l'heure ou j'ecris ces lignes il est en Ecosse...