Mes moires matelassées

Publié le par IP

Chaque, matin, il, se, lève, seul,
Sans, réveil, sans, sommeil.
C’est tous les jours ainsi,
Du lundi au lundi.
Son réveil est juste à côté, posé, et reposé.
Lui.
Il le regarde à plat, tout droit,
Ses trois chiffres colorés.
La tête est installée, coincée sur son coude, et
Il entend vibrer ce qui reste de son cœur.
Entre deux longs battements de paupières fatiguées ;
Il imagine ainsi que c’est lui qui le mate, le las.
Noueux un rien acide, len-te-ment il s’a-rra-che.
Il pose à plat ses pieds sur le parquet froid, et cache
Son enténébrée mélancolie, par un passage de palme
Sur son crâne rugueux, râpeux, rêche.
Trop d’R, pas assez d’air.
Retrouver sa narcose, sa névrose.
Pause. Pose. Ose.
Ses yeux sont à frotter, ses poings vont les trouver.
Il aurait bien aimé, traîner, et même un peu glander,
Et puis, s’abandonner à…
S’abandonner à…
Au non-bruit, sans une onde ?
Replonger, un instant, sous le duvet
De sa petite tombe.
Or il se lève tout nu, glisse vers le miroir.
Face à lui, il s’étire
Décoince ses membres grippés
Par de précis mouvements
« Miroir O mon miroir… »
À ton tour de me voir.
Ventre In, ventre Out,
Ventre In, ventre Out
Il a l’air de s’en foutre.
Dedans ça réfléchit, ça crie, ça pleure
La nuit.
Puis, il tourne la tête vers les chiffres colorés
Et se met à hurler :
« Aaaaaaaaah, shit, je suis à la bourre ! »

Publié dans Poésie

Commenter cet article

Cassandre 09/09/2007 08:59

C'est presque émouvant...Mince... j'suis à la bourre ! (comment ça pas crédible un dimanche matin ?? :p )

IP 09/09/2007 20:52

Moi, j'aime bien le presque dans presque emouvant...c'est presque drole ! :-)

abs 07/09/2007 22:09

je n'avais pas vu. C'est prevertien pascal et c'est super bien.

IP 08/09/2007 11:08

Un homme "preverti" en vaut deux :-/

calune 06/09/2007 12:16

On est loin du lever de SF...Ca ressemble, par moments, à un exercice de diction.Ca ressemble, par moments, à un joli poème.Ca ressemble, globalement,  à un... auto-portrait narcissique de Pascal - ah oui, parce que tu n'aurais pas signé, rien que le détail "tout nu" aurait suffi à t'identifier !;-)

IP 06/09/2007 13:22

Oui, et puis SF, il se leve bourre, et met son slip avec une main. Tsss, tsss...Bien au contraire...la nuit je dors habille...tu suis mal :-P

Sygne 06/09/2007 11:49

Drôlement touchée, et impressionnée... Je sentais bien qu'il y avait un poète sous les pouêts ;)

IP 06/09/2007 13:22

et t'as pas vu mes yeux rouges :-)))))

Ludo 06/09/2007 10:08

Et pas un seul grattage viril? Je suis déçu !

IP 06/09/2007 13:23

Il m'a fallu eliminer tous les details "Gotlibien"